Écriture en coop

Petit coin d'Internet où l'on se réserve le droit d'écrire...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Ecrire

Aller en bas 
AuteurMessage
Alaae
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Ecrire   Dim 2 Nov - 18:37

une réalité : je sais entretenir, jusqu'au parfait parfois, conseiller, guider, parler morale et faire ce que je pense être bien : être humain. humain dans le sens religieux et philosophique certes ; mais, tout ça n'empêche pas ma réalité face à moi même ; je ne suis pas moi même. mes pensées me lient à une réalité médiocre je dirais. médiocre dans le sens de mériter mieux. seulement mes pensées me barrent la route vers une vie moyenne. une vie qui ne serait pas liée au rêves d'être libre, libre de tout ce qui me laisserait dépendant de l'autre, un autre parfois qui est bien inférieur à moi.
la pensée et la réalité, ma pensée lie mon avancée.
par où commencer ? je crois que je dois d'abord comprendre mes pensées. et la première pensée qui me vient à l'esprit maintenant c'est que je dois commencer à penser autrement, et surtout frapper la réalité avec chaque pensée que je mets au clair. ma première pensée maintenant c'est d'écrire, puisqu'en réalité, et tout simplement, je ne sais pas parler, de moi même, de mes intérêts, de ce que je peux faire, et surtout, de l'imposer. on ne vient jamais te mettre le morceaux de pain dans ta bouche, jamais, il faut que tu tende ta main pour en prendre des bouchées, et encore apprendre à être rapide dans cette faculté de manger.
avoir. un état délicat cet avoir ! cet auxiliaire qui manie les verbes, les actes. il faut avoir et il ne faut pas avoir. cette balance entre les valeurs variées et surtout contradictoires, voire même incompatibles dans le même sujet. quelles sont les règles de cette balance ?
Dieu ... Dieu a dit qu'il nous a créés pour l'adorer avant toute autre chose ! croire en lui ! c'est notre unique raison d'être, toute autre chose qui vient après est entre les mains de Dieu. s'Il te bénit, personne dans ce bas monde ne pourrait te mépriser. Et, c'est vrai, même dans les situations les plus médiocres de ta vie, tu te sens élevé, très élevé, mais, au regard de la réalité, tu restes inférieur au quotidien, peut être que dans la pensée de l'autre tu es supérieur, mais, dans la réalité quotidienne, tu restes inférieur, ça , c'est une des différences entre le sublime et le réel. par rapport à soi, c'est l'aisance, mais on ne cesse de te rappeler que tu es mal à l'aise au vu des petites choses trop lourdes de la réalité.
mais peut être qu'écrire t'éleverait entre les deux bouts au moins, puisque l'écrit laisse à penser, écrire pour tous, écrire large, et ce ne serait pas comme parler en détail, simplement et séparément. peut être qu'écrire t'offrirait le respect de la masse et l'appréciation de personnes attentionnées.
et puisque je suis comme j'ai dit humain, c'est à dire quelqu'un qui vit bien dans sa propre peau seulement, et qui aimerait passer ce sentiment à ses proches, aux personnes qui comptent pour lui, cet humain a réalisé qu'il ne peut écrire que sur les choses humaines. les choses qui lient les humains bien croyants à Dieu. écrire sur ce qui construirait au mieux une personne équilibrée, une nouvelle identité qui saurait se maintenir entre le sublime et le matériel. écrire sur des choses négligées et qui manquent aux personnes les plus 'parfaites'. chercher l'être qui pourrait concilier entre le matériel et le moral. ce matériel qui nous polis le sol, et ce moral qui à défaut nous glisserions sur ce même sol, qui est pourtant le notre.
le développement humain.
des petits actes qui valent beaucoup !
essayons :
jurer ! on jure au quotidien. ne passe un jour sans qu'on entende quelqu'un jurer par Dieu, par la mosquée, par le prophète ... tout le monde jure , et pourtant, pourtant, Dieu nous a parlé à ce sujet. Dieu nous a dit de ne pas jurer, et que c'est réservé aux désaccords, aux conflits aux problèmes en général, et ce pour sortir d'une situation perturbée vers une situation stable, équilibrée au rhytme de la vie heureuse tant chérie, et que Dieu nous offre. la paix d'esprit. de nos jours, les situations où les gens jurent le plus souvent sont les négoces commerciales et les justificatifs d'erreurs. Dieu nous à bien tracé les limites pour jurer. Dieu nous a offert le salut. un salut auquel la pluspart est aveugle. voyons ce qui se passerait si on arrête de jurer dans toutes les occasions. une personne qui ne jure pas que doit elle faire dans ses interractions quotidiennes. elle developperait certainement des aptitudes meilleures pour convaincre où pour persuader. les personnes qui jurent beaucoup sont en général incapables de tenir une longue et vraie conversation. cette personne choisit le moyen simple qui est dévié de son premier objectif. jurer ! puisque l'autre aussi le croirait dans la plupart des cas, sinon l'ignorer mais traiter avec lui puisqu'ils sont imposés les uns aux autres. jurer n'a plus de valeur et par la même la personne qui jure est démunie d'une forte personnalité. quand cette personne ne jure plus, elle doit faire face à soit même loin de toute illusion de ce que l'autre penserait. elle est authentique et le premier résultat de ce changement serait le gain de respect. elle a plus d'estime pour soit même, convaincue qu'elle est en accord total avec soit même, et de ce fait en accord avec l'entourage sur de bonnes bases. les valeurs tant cachées, tellement démodées, mais incotestablement respectées dans le fond de nous même tous. avoir c'est bien, mais tout dépend de ce qu'on peut avoir ! et de l'attitude qu'on a envers cet avoir. avoir le respect pour soit même , et ce, seulement devant Dieu. la vérité jaillit toujours un jour, et le mal jugé brille de nouveau. la continuité a toujours été dans le rang de ceux qui croient à Dieu. ceux ci ne jurent pas, ça c'est l'une des particularités qui différencient le croyant de l'errant ou du stagnant qui laisse couler la vie. la continuité qui suit la vie qui est elle même une création de Dieu. pauvre, croire à Dieu est un support de la patience ; riche, croire a Dieu est un outil solide de gestion. les valeurs d'abord, sans valeurs tout est faud, même brillant.
le model ! le model est quelqu'un qui ne fait pas ce qu'il demande aux autres de ne pas faire, plus authentique encore, le model est celui qui fait ce qu'il demande aux autres de faire. le model agit sur la masse, et pour réussir sa tâche, le model doit faire l'exemple de ce qu'il dit en le faisant. auteur et premier consommateur.
entretenir c'est le pouvoir de garder des personnes près de soit, les gérer tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ecrire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment ecrire?
» Ecrire japonais sur le forum ???
» ecrire en arc de cercle
» ECRIRE EN UN GRIMOIRE (sur le Net et ses pages)
» Ecrire correctement adjectifs mi, semi, demi, nu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écriture en coop :: Déblatérations :: Déblatérations philosophiques-
Sauter vers: